Mes Petits Ongles / Machines à ongles / Quelle lampe UV pour ongles choisir ?

Quelle lampe UV pour ongles choisir ?

(Si vous n’avez pas encore fait votre choix entre une lampe CCFL, à LED ou une lampe UV, lisez entre les lignes de mon comparatif des trois systèmes de lampe à ongles pour avoir l’appareil adapté à vos besoins.)

Si vous n’avez pas le temps de lire l’article complet et que vous souhaitez notre recommandation pour une lampe CCFL et UV / LED, nous vous conseillons d’acheter la lampe numéro un que nos lecteurs adorent:

Pour un budget réduit, nous recommandons:

Suite à un certain nombre de demandes, j’ouvre aujourd’hui le sujet des lampes UV pour vos ongles. Celles-ci sont utiles pour sécher votre vernis semi-permanent ou encore durcir le gel durant la pose de vos faux ongles.

Nous sommes toutes différentes, mais toutes les mêmes sur certains points. Du moins si vous ne faites pas partie de celles qui aiment dépenser au salon de beauté.

Les soins de manucure ne sont toujours pas à la portée de toutes les bourses. Toutefois, pour amortir les frais de manucure et réduire considérablement vos dépenses liées à l’entretien et la mise en valeur de vos ongles, optez pour des lampes à ongles LED, UV ou CCFL.

De nombreuses marques vous proposent des machines à ongles professionnelles. Pour en savoir davantage sur les lampes à ongles LED, je vous laisse le soin de découvrir mon dossier complet des lampes à LED.

Si vous avez du mal à distinguer le système LED et UV, je vous donne rendez-vous sur mon comparatif des lampes LED et UV. Toutefois, la remarque que nous pouvons établir se situe au niveau de la différence des prix entre les trois systèmes.

Le prix de la lampe à rayons ultraviolets est accessible à toutes les bourses. Bien sûr, il ne suffit pas d’avoir une belle lampe chez soi, mais de pouvoir s’en servir.

Pour vous aider dans cette démarche du self-made (faire soi-même), vous trouverez sous ma rubrique « BLOG », tous les articles nécessaires à l’apprentissage de la manucure et l’utilisation des outils indispensables à l’entretien de vos ongles.

Vous découvrirez ici, le fonctionnement de la lampe UV et les critères de choix incontournables pour un appareil de manucure et pédicure performant et de qualité.

Il faut noter que le choix d’une lampe à ongles professionnelle n’est pas une équation facile à résoudre au regard de cette multitude variante de modèles proposés par les fabricants.

J’ai mis à votre disposition sur cette page, tous mes petits conseils d’utilisation de la lampe à rayons ultraviolets !

QU’EST-CE QU’UNE LAMPE À RAYONS UV / COMMENT FONCTIONNE-T-ELLE ?

 

La lampe UV fonctionne grâce aux rayons Ultraviolet combinés au gel utilisé. Le gel réagit aux rayons UV via des photos-initiateurs et cela permet au gel de durcir correctement. Le gel ne sèche que sous l’action de ces rayons UV.

Toutefois, le résultat ne peut s’obtenir à l’air libre, car la réaction entre le gel et le rayonnement Ultraviolet ne se produira pas.

Néanmoins, vous pouvez obtenir un résultat si vous vous servez des rayons du soleil, encore faudra-t-il que vous soyez bien installé et que toutes les conditions de températures soient réunies.

Il devient donc indispensable de disposer d’une lampe à ongles UV pour la pose des faux ongles en gel.

Concernant la pose des vernis semi-permanent, le kit manucure est suffisamment équipé pour vous accompagner dans vos réalisations en Nail Art.

Grace à votre lampe UV, vous disposerez d’un gain de temps remarquable, un résultat de qualité et d’un semi-permanent qui dure encore plus longtemps. Rien à envier aux femmes qui passent par les salons de beauté pour ce faire belle, pas vrai ?

Par ailleurs, vous pouvez trouver aujourd’hui, des lampes d’un excellent rapport qualité-prix, soit moins de 30 € à l’instar de la lampe UV Nailstar Professionnel (4 néons de 9 watts), une référence dans le domaine des lampes à rayons ultraviolets.

Si on compare le prix d’un simple rendez-vous chez la manucure avec cette lampe (entre 30€ et 50€ pour la pause de faux ongles et environ 35€ pour la pose de votre semi-permanent), le constat est incroyable.

Parenthèse technique de la lumière bleue (rayons ultraviolets) :

Le rayonnement UV (Ultraviolet) ou lumière noire n’est pas visible à l’œil nu. Celle-ci se mesure en longueur d’onde, qui se situe entre 100 et 400 nanomètres.

L’intensité de celle-ci varie selon la puissance du néon (mesurée en watts).

 

COMMENT BIEN CHOISIR SA LAMPE DE SÉCHAGE ?

 

Il existe différents types de séchoirs à ongles destinés à la manucure et pédicure. Cependant, quelles sont les différences qui existent entre ses séchoirs à ongles ?

 

QUELLE PUISSANCE POUR SA LAMPE ?

 

Pour faire simple, et sans rentrer dans les détails techniques :

Les lampes UV disponibles sur le marché possèdent une puissance variant entre 9 Watts et 75 Watts. Mais vous trouverez principalement du 36 Watts pour manucure et pédicure.

Les gels que l’on peut trouver un peu partout, sont prédestinés à un certain type de machine. Il faut savoir que certains gels réagissent à une lampe de 9 W, d’autres réagissent à partir de 45 W, des tests sont là pour nous aiguiller.

Il est alors important de choisir sa lampe UV en fonction de la puissance minimale du gel. Il ne servira à rien de faire sécher du gel de 45 W dans une machine de 36 W de puissance.

Sur le marché des gels, vous trouverez principalement des gels réagissant à 36 W.

En outre, je vous recommande des lampes à ongles d’un minimum de 36 Watts. Ce type d’appareils manucure/pédicure dispose également d’un temps de séchage du gel réduit soit  environ 120 secondes.

 

COMBIEN DE NÉONS DOIT DISPOSER L’APPAREIL ?

 

La question du nombre de néons est indispensable. Tout d’abord, il faut prendre en compte la puissance globale de la lampe. Celle-ci est souvent divisée par le nombre de néons (exemple : Une machine de 36 W à quatre néons disposera de 4 néons de 9 W).

Nous conseillons pour cela, un minimum de 4 néons, disposés au-dessus et sur le côté de la main, comme ci-dessous :

Photo : Lampe UV Nailstar Professionnel 36 Watts (4 néons de 9 Watts)

Pourquoi 4 néons UV ?

Tout simplement pour la répartition équitable des rayons, notamment pour le pouce qui n’a pas la même inclinaison que les autres doigts.

Le modèle à quatre (04) néons vous permettra de sécher vos ongles efficacement et en un seul tour pour chaque couche (si votre lampe UV dispose de 2 néons sur le dessus, le séchage se fera en deux tours, c’est-à-dire une fois pour les quatre doigts, notamment l’index, majeur, annulaire, auriculaire, puis les pouces).

Il faut savoir également que la distance entre les néons UV et les ongles est importante.

C’est pour cela que je vous recommande certains modèles et pas d’autres. Plus il y aura de néons, plus le séchage ou le durcissement du gel sera efficace et rapide. Cependant, ces néons ne sont malheureusement pas éternels.

Il faut changer les néons en moyenne tous les 4 à 6 mois selon l’utilisation. Cela exige des dépenses supplémentaires non négligeables.

Mon choix s’est porté sur ce lot de 4 néons de 9 W, que j’ai eu le plaisir de tester pour vous :

                                                             

Disponibles ici

 

Attention aux néons à prix attractifs ! Ils sont souvent de mauvaise qualité ou plusieurs ne fonctionnent pas à la réception.

Si le fait de changer les néons ne vous convient pas, il faudra alors se tourner vers la « lampe CCFL » ou la « lampe à LED ».

CE QU’IL FAUT RETENIR POUR LE CHOIX DE VOTRE LAMPE UV :

  • L’importance de la puissance de la lampe UV par rapport à celle indiquée sur les gels et vernis de manucure.
  • La distance entre les néons et les ongles est importante (plus ils sont éloignés, moins le procédé est efficace).
  • Un minimum de 4 néons afin de recouvrir l’intégralité de votre main.
  • L’importance de choisir des bons néons et de les changer tous les 4 à 6 mois.

QUELLE SONT LES DIFFÉRENCES TECHNIQUES ?

 

QUELLE EST LA LAMPE QUI POSSÈDE L’ACTIVITÉ DE CATALYSATION LA PLUS RAPIDE ?

  • Lampe UV : 120 secondes
  • Lampe LED : 30 secondes
  • Lampe CCFL : 60 secondes

 

QUEL GELS SONT COMPATIBLE ?

  • Lampe UV : Gel UV uniquement
  • Lampe LED : Gel LED uniquement
  • Lampe CCFL : Gel UV et gel LED

 

QUEL EST LE TEMPS DE VIE DES AMPOULES ?

  • Lampe UV : Néons à rayons ultraviolets à changer tous les 4 à 6 mois selon utilisation
  • Lampe LED : Diodes électroluminescentes qui est inépuisable.
  • Lampe CCFL : Cathodes à froid qui est inépuisable (actuellement le système le plus fiable).

 

Bien sûr, le temps de catalysassions est deux fois plus long que la simple LED. Mais pour celles des utilisatrices qui ne disposent pas de temps, je pense que le choix judicieux reste la lampe CCFL à LED.

Cette analyse permet donc de situer les avantages et inconvénients de chaque lampe et de ses composants. On peut conclure rapidement que la lampe CCFL et/ou LED est clairement la plus pratique.

Alors oui, comparer les caractéristiques c’est bien, mais comparer les prix c’est encore mieuxIl va de soi que la lampe CCFL et/ou LED est la plus pratique, mais ce que vous ignorez, c’est qu’elle peut être assez onéreuse.

Si vous allez vers d’autres comparateurs, vous verrez qu’il en ressortira que la lampe CCFL ou la lampe à LED sont beaucoup plus chers que les lampes UV, même si on dira d’eux qu’ils sont anciens.

Aujourd’hui, la différence de prix se joue à quelques euros près. Évidemment, les fabricants ont vite compris que la lampe CCFL à LED répond clairement et de façon efficace aux besoins d’une manucure ou pédicure à domicile.

Pourquoi ? C’est pourtant simple ! Je m’explique :

  • Pas besoin de regarder la compatibilité des gels, cette lampe traitera aussi bien vos semi-permanent, que vos gels UV ou LED.
  • Pas besoin d’être une experte en ampoules, vous n’aurez pas besoin de changer les LED.
  • Votre temps de séchage est de 60 secondes seulement, deux fois moins qu’une lampe UV classique.

Allez, venons-en au prix ! J’ai concocté pour vous une liste de lampes CCFL à LED et lampes UV pour celles qui veulent tout de même rester aux basiques.

Ces lampes sont pour moi les meilleurs choix, vous pourrez regarder les commentaires et avis, cela vous aidera peut-être dans votre choix.

QUELLES SONT LES MEILLEURS LAMPES UV POUR ONGLES ?

LAMPES UV

LAMPES CCFL / LED

FAITES VOTRE CHOIX DE LAMPE !

 

Je pense réellement avoir levé le superflu pour vous éviter des prises de tête lors de l’achat de votre lampe à ongles professionnelle. Il existe un nombre varié des modèles de lampes à ongles avec minuterie proposés par différentes marques, mais ma sélection regroupe les lampes qui sont pour moi, les plus efficaces du moment.

Pour les autres modèles, il vous suffira simplement de lire les notes des utilisatrices. Ces commentaires reflètent en réalité, la qualité et la fiabilité du produit. Il n’y a pas de secret pour votre manucure, il vous faut des lampes UV fiables et efficaces.

J’ai testé la plupart de ces lampes et pour tout vous dire, j’ai été satisfaite des performances de ces dernières comme la plupart des commentaires le mentionnent.

Il y a d’autres modèles proposés par d’autres marques, mais personnellement je ne ferais pas confiance. Celles que je vous présente ici sont fiables et normés CE.

Les lampes sont testées et de bonne qualité, les utilisateurs approuvent comme moi. Je pense que vous avez tout ce qu’il vous faut, je veux dire l’essentiel. Peu importe le prix, sachez que ce n’est pas cher payé pour un résultat identique à celui d’un salon de beauté professionnel.

Personnellement, j’ai très vite oublié cet investissement quand j’ai vu le résultat sur mes ongles.

COMMENT CHOISIR LES GELS ET VERNIS SEMI-PERMANENT ?

 

Il est nécessaire d’utiliser des produits spécialement conçus pour les lampes de séchages, c’est-à-dire, les vernis semi-permanent ou en gel. Il existe différentes marques mais pour ma part, ma sélection est faite et je n’utilise que ceux-ci désormais :

Il y a dans le choix des gels et vernis semi-permanent plusieurs écoles. Certains vous diront qu’il n’est pas nécessaire d’adapter les produits à la lampe UV, je suis de l’avis inverse. De mon expérience, il est important d’utiliser les gels et vernis adaptés au minimum à la puissance de la machine.

Comme je vous l’ai fait remarquer plus haut, le gel ne durcira qu’à une certaine puissance.

De ce fait, vous aurez 9 W au minimum pour certains gels, 24 W pour d’autres produits. Ce n’est pas une question de température, mais d’alchimie entre le gel et les rayons ultra-violets. Il faut donc impérativement que celle-ci soit bien faite.

COMMENT VÉRIFIER LA COMPATIBILITÉ GELS / MACHINE ?

 

La compatibilité est un élément non négligeable lors de l’achat d’une lampe à ongles de qualité. Lors de l’opération d’achat, des produits de manucure/pédicure compatibles à la lampe choisie vous seront proposés.

Ces produits dans leur grande majorité ont subi des tests et conçus pour le modèle de lampe concerné. N’hésitez pas à vous procurer ceux-ci, c’est un gage de sûreté.

En plus des produits compatibles proposés lors de l’achat, la compatibilité peut aussi se vérifier au niveau de la puissance des appareils comme je l’ai souligné plus haut.

FAQ

  • Quels sont les principaux critères de choix d’un séchoir à ongles UV ?

 Les principaux critères de choix sont : la puissance de fonctionnement et le nombre de néons. Optez pour un modèle qui affiche au minimum 36 W avec 4 néons pour plus d’efficacité et de qualité.

  • Quelle est la durée de vie moyenne d’un néon ?

Elle est de 4 mois. Toutefois, vous pouvez aller au-delà si l’utilisation de la machine à ongles n’est pas intense.

 

CONSEILS D’UTILISATION DE LA LAMPE :

 

PRODUITS NÉCESSAIRES (POUR VERNIS SEMI-PERMANENT):

  • Coton
  • Dissolvant acetone
  • Dégraissant
  • Base correctrice
  • Vernis (couleur)
  • Top Coat vernis
  • Cleaner

ETAPES DE LA POSE DU VERNIS  :

  1. Appliquez le dissolvant acétone à l’aide de coton sur les ongles afin de les nettoyer et les préparer à la pose du vernis ;
  2. Appliquez le dégraissant à l’aide de coton afin de nettoyer l’ongle en profondeur ;
  3. Appliquez la Base correctrice sur l’ongle en effectuant des couches très fines pour que la lampe UV puisse durcir chaque couche (Pensez à appliquer le verni sur les bords des ongles) ;
  4. Laissez sécher 2 minutes sous la lampe UV ;
  5. Appliquez ensuite le verni couleur de la même manière que la base correctrice ;
  6. Laissez sécher 2 minutes sous la lampe UV ;
  7. Renouvelez les étapes 5 et 6 afin d’appliquer la deuxième couche de verni ;
  8. Appliquez ensuite le Top Coat vernis de la même façon que les couches précédentes durant deux minutes ;
  9. Laissez sécher 2 minutes sous la lampe UV ;
  10. Appliquez enfin le cleaner à l’aide de coton. Celui-ci permettra de faire tenir dans le temps votre manucure, mais aussi qui permettra d’enlever les résidus d’huile restés sur les ongles.

Last update on 2019-08-29 / Affiliate links / Images from Amazon Product Advertising API